Mot de bienvenue

Votre visite

Le capitaine et des visiteurs à bord du navire-réplique H.M.S. Tecumseth au Havre de la découverte

Navires historiques

Les navires-répliques HMS Bee et HMS Tecumseth au Havre de la découverte

Festivités

Une mère et son enfant visitant le Havre de la découverte lors de la fête de l’Halloween

Écoles

Un groupe scolaire en tournée au Havre de la découverte

Havre de la découverte - En bref

Un passé militaire

Le Havre de la découverte est issu de la base navale et militaire que les Britanniques avaient aménagée à Penetanguishene dans le sillage de la guerre de 1812, pour défendre le Haut-Canada. Les navires étaient basés dans les « Établissements navals de Sa Majesté sur le lac Huron » (comme ils étaient alors appelés) prêts à ravitailler les postes britanniques du Nord-Ouest. En 1820, les Établissements accueillaient plus de 70 personnes, dont des marins, des soldats, des officiers et des charpentiers de marine. On y avait construit cinq navires de bon tonnage, quinze vaisseaux de plus petite taille et un grand nombre d’ateliers et d’habitations.

En 1828, une garnison britannique de l'île Drummond est transférée à Penetanguishene, puis, en 1834, ces troupes et installations deviennent l'unique appareil de défense du Canada. L'impressionnant quartier des officiers en pierre est érigé en 1845, et l'armée occupe les lieux jusqu'en 1856.